Deux tiers des médecins généralistes libéraux déclarent travailler au moins 50 heures par semaine